Trianon Les Paul blog

Au menu de Crescendoll, ce soir... Un Trianon (ou aussi appelé "Royal") pour célébrer l'anniversaire de mon chéri !!! C'est son gâteau préféré donc j'ai voulu m'y essayer. Et bien c'est l'un des gâteaux montés les plus simples que j'ai eu à réaliser, je le referai sans hésitation ! C'est un peu long, comme toute pâtisserie à couches en fait, mais si on maîtrise déjà la technique d'une génoise, d'une chantilly, et du praliné feuilleté, c'est vraiment très rapide !
J'ai décoré le gâteau avec une guitare Gibson Les Paul finition cherry sunburst, c'est en fait la guitare de mon monsieur héhé ! J'explique dans un tuto comment faire des décos en pâte d'amande, vous verrez que tout le monde peut s'y essayer, au moins pour faire le papyrus sur lequel est écrit "Joyeux anniversaire Guillaume !".
J'ai parcouru plein de sites de recettes avant de me mettre d'accord, j'ai donc fait une recette à ma sauce, voici donc la mienne que je vous partage avec plaisir !

Trianon Part

Ingrédients (Pour 12 personnes) :

Pour le biscuit-génoise :

 

- 30 g de sucre blanc

- 30 g de sucre de canne

- 1 sachet de sucre vanillé

- 2 oeufs

- 45 g de poudre d’amande

- 2 CàS rases de farine

- 35 g de beurre fondu

- ½ CàC de levure chimique

(+ un peu de beurre fondu pour beurrer le cadre)

 

Pour le praliné feuilleté croustillant :

 

Voir ma recette habituelle, c’est exactement la même !

- 200 g de Pralinoise

- 20 g de beurre

- ½ paquet de Gavottes (=1 barquette de 6 sachets)

Pour la mousse-chantilly au chocolat :

 

- 50 cl de crème fraiche liquide ENTIERE (surtout pas light)

- 300 g de chocolat noir pâtissier

 

 Décoration :

Du cacao en poudre

De la pâte d’amande

Des copeaux de chocolat…

 

   

Procédure :

1) Le biscuit-génoise :

Préchauffez le four à 180°C.
photo 2 (2)Préparez un cadre de pâtisserie (le mien était réglé sur 18*28cm) en recouvrant chaque bord de papier sulfurisé. Mettre une feuille de papier sulfurisé dans le fond d’une plaque, étaler un peu de beurre fondu dessus. Posez-y le cadre et beurrer légèrement les parois. Ainsi votre biscuit se démoulera tout seul, même pas besoin de le faire refroidir sur un torchon humide !

Dans un saladier, casser les œufs, y mettre le sucre blanc, le sucre de canne et le sucre vanillé. Fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne bien blanc.
Faites fondre le beurre.
Ajoutez la farine, le beurre fondu, la levure et la poudre d’amande. Mélangez.
Versez le mélange dans le fond de votre cadre, si le vôtre n’est pas aux mêmes dimensions, veillez à ce que la pâte ne dépasse pas plus de 0,5 cm de hauteur ! Pour un même cadre, versez toute la pâte.

Enfournez 10-15 minutes, ou plus en fonction du four. Le biscuit doit à peine colorer en jaune un peu doré, il doit sembler pas assez cuit (voir photo).

photo 4 (2)Démoulez-le, laissez le refroidir hors du cadre le temps de préparer le praliné feuilleté.

 

2) Le praliné feuilleté :

Préparez un bain-marie. Mettez-y la Pralinoise, le beurre et le chocolat au lait le tout en petits cubes.
Une fois que tout est fondu et homogène, retirez de feu.

Emiettez les Gavottes (prenez un petit emballage où il y a 2 gavottes dedans, écrasez-le dans vos doigts et il n’y a plus qu'à en sortir les miettes, c'est très rapide). Versez donc les gavottes dans la préparation pralinée, mélangez bien.

photo 5 (2)Remettez le biscuit-génoise dans le fond du cadre, et étalez le praliné feuilleté dessus. Je conseille de mettre un gant pour faciliter l’opération, bien tasser et bien égaliser, ça ne collera pas à vos doigts et ça se lissera mieux !

Mettez au frigo le temps de faire la mousse-chantilly au chocolat, ainsi le praliné feuilleté aura déjà durci !

 

3) Mousse-ganache au chocolat :

Pensez à mettre un saladier en verre ou inox au congélateur au moins 30 minutes à l’avance, et mettez votre crème fraiche au congélateur avec les fouets du batteur quand vous commencez l’étape du praliné, ainsi tout sera bien frais : aucun ratage possible, la chantilly prendra vite !

Commencez par faire fondre du chocolat avec 10cl de crème. Mélangez bien, laissez tiédir (pas trop sinon cela va s’épaissir, mais si c’est trop chaud ça va immédiatement faire tomber la chantilly et tout sera à jeter !)

photo 1Versez les 40cl de crème ENTIERE restants dans le bol, fouettez sans tarder. Une fois la chantilly bien prise, prélevez une grosse cuillère à soupe de chantilly pour la mélanger au chocolat : ça va le détendre car si vous ne faites pas ça, le chocolat va former des paillettes comme des pépites dans la chantilly sans se mélanger, une catastrophe que vous pouvez éviter tout simplement !! Donc mélangez une grosse CàS de chantilly dans le chocolat, une fois qu’il est plus lisse versez-le dans la chantilly, et fouettez à la plus petite vitesse du batteur quelques secondes, juste pour que ce soit bien homogène. Par expérience, je vous assure que si vous respectez chacun de ces conseils, vous aurez sans difficultés réussi une mousse qui se tient, compacte mais pas trop. Si vous avez un mélange un peu liquide, qui ne se tient pas, c’est que c’est foutu et ça ne tiendra jamais au-dessus du gâteau… (je sais, j’ai déjà expérimenté sur un autre gâteau pour lequel j’ai amèrement regretté de ne pas avoir écouté mon instinct qui me disait que la mousse était ratée, où j’ai espéré que ça prenne au frigo !!!).

photo 2Versez la mousse, pareil si vous avez +/- les mêmes dimensions de cadre, vous utiliserez tout ce mélange. Si le cadre est plus petit, mettez-en moins !

Lissez-bien le dessus et faites comme vous voulez pour la déco : soit vous le laissez bien lisse, soit vous utilisez les dents d’une fourchette pour faire des cannelures ou soit vous utilisez un peigne à chocolat pour faire un effet comme moi, voir la photo.
 

photo 3Couvrez le cadre avec du papier cellophane, et placez votre gâteau au frigo pour 4 heures, ou la nuit !
 

Plus tard, la mousse a bien pris, on peut donc démouler le cadre.
A l’aide d’un chinois, saupoudrez du cacao amer sur le gâteau, le Trianon traditionnel est prêt !

A vous de choisir si vous le servez immaculé, ou décoré ! Voici mes astuces déco :) Voir mon tuto pâte d’amande pour la guitare et le « joyeux anniversaire » façon papyrus.

Trianon 2

Pour la coque en chocolat qui encadre le gâteau, c’est vraiment simple ! Faites fondre du chocolat pâtissier (une tablette) au bain-marie ou au micro-ondes, mais n’ajoutez strictement rien (pas de beurre, lait, crème, et surtout pas une goutte d’EAU).

Préparez un cornet en papier sulfurisé, voir la technique ici.

Prenez une planche à découper ou un plateau qui rentrera dans votre frigo (ou congélateur pour les pressés !!). Recouvrez la planche d’une feuille de papier sulfurisé, et faites des cercles qui se croisent avec le chocolat, en faisant plein de boucles les unes à côté des autres. Vous pouvez commencer avec des boucles très fines avec un tout petit diamètre coupé au bout du cornet, puis une fois les 4 côtés faits, recoupez un tout petit bout du cornet pour faire un plus gros diamètre de la pointe. Et refaites des boucles au-dessus des plus fines. C’est ce que j’ai fait pour faire cet effet dentelle.

Placez au frigo ou congélateur jusqu’à ce que ça durcisse complètement.

Une fois durci, le chocolat se décolle tout seul du papier sulfurisé. Coupez les bords pour ajuster aux bonnes dimensions du gâteau, et venez plaquer le chocolat au gâteau. Ca tiendra tout seul grâce à la mousse qui va le « coller » ! Cette déco prend très peu de temps à faire et donne un très joli effet visuel !

 

Bon appétit ! :-) Et encore joyeux anniversaire au chéri le plus attentionné du monde <3

 Trianon Boubi 2

 

 

Trianon 1